Scroll Top

Le loup

UN FILM DE THEODORE USHEV

Court-métrage – Québec – 2024 – 10 min
Couleur | Sans dialogue |  5.1.

SYNOPSIS

Un vieil homme poursuit une meute de loups. Un petit loup survit, mais finira par revenir. Qui gagnera, le loup ou l’homme ?

ÉQUIPE

RÉALISATION : Theodore Ushev
SCÉNARIO : Theodore Ushev
PRODUCTION : Etienne Hansez (Bravo Charlie)
CONCEPTION SONORE : Olivier Calvert
MIXAGE SONORE : Pierre-Yves Drapeau
MONTAGE : Theodore Ushev

Notes d'intention

Il y a quelques années, j’ai ouvert à nouveau les histoires courtes d’Emilian Stanev, l’écrivain bulgare de mon enfance. J’y ai redécouvert ses contes qui mettent en scène les animaux et questionnent la relation entre l’homme et la nature. Ces lectures ont suscité mon intérêt pour la vie des animaux sauvages, tant redoutés de l’homme. Sont- ils plus menaçants que l’homme ? La réponse à ce questionnement me semble alors très personnel à chacun. Les avis divergent et j’y vois l’immense intérêt de débuter un processus créatif autour de cette différence de point de vue. C’est pour cette raison que je tiens tant à ce que la réponse du film appartienne à chaque spectateur.


Me vient donc l’idée d’une histoire de rivalité entre un vieil homme solitaire et un loup. En soumettant un premier synopsis au CALQ, j’obtiens une bourse qui me permet de développer le projet. Je précise alors mes recherches graphiques, mets au point une technique d’animation jamais utilisée jusqu’alors, et développe le scénario.
A cette étape du projet, je travaille déjà avec Etienne Hansez depuis un an, co-producteur de mon long métrage de fiction actuellement en post-production. En discutant avec lui de notre intérêt commun pour les loups, nous décidons d’allier nos forces pour donner une ampleur nouvelle à ce film. La collaboration avec Etienne est un soutien précieux qui me permet de concentrer mon énergie vers les enjeux créatifs et de donner au film une forme plus précise.

BIOGRAPHIE

En plus de quinze ans de pratique, Théodore Ushev a gagné de plus de 200 prix à travers le monde. Double shortlisté pour l’Oscar du meilleur film d’animation et une fois finaliste avec Vaysha à l’Aveugle, les reconnaissances internationales de Théodore pour ses films sont presque incalculables. Pour n’en nommer que quelques-unes d’entre elles, Théodore Ushev a remporté notamment le Crystal d’Annecy avec Physique de la Tristesse, nommé au festival de Berlin pour un Ours de Crystal, Grand prix du meilleur film d’animation à Clermont Ferrand et récipiendaire de plusieurs Canadian Screen Awards et Iris.

FESTIVALS ET RÉCOMPENSES

Animafest Zagreb, 2024

Animator Festival, 2024