AU BRAS DU LAC

UN FILM DE CAROLINE MAILLOUX

Court-métrage – Québec – 2022 – 15 min
Couleur | Français avec sous-titres anglais | 1:78 | 5.1

SYNOPSIS

À 11 ans, Claudia vit des évènements bouleversants durant une journée pourtant imprégnée du plaisir d’être à la plage. Dans une ambiance sensuelle et aquatique faite de promenades sur le lac, de baignade et de jeux entre cousins, la succession de petits drames et une rencontre improbable transformeront Claudia.

ACTEURS

Jeanne Madore, Viviane Audet, Ludovic Larose, Robin Joël Cool, Anik Vermette

ÉQUIPE

RÉALISATION : Caroline Mailloux
SCÉNARIO : Caroline Mailloux
PRODUCTION : Christine Falco (Les Films Camera Oscura)
DIRECTION DE LA PHOTOGRAPHIE : Derek Branscombe
DIRECTION ARTISTIQUE : Patrick Binette

CONCEPTION SONORE : Luc Bouchard
MIXAGE SONORE : Olivier Germain
MONTAGE : Frédéric Leblanc
MUSIQUE : Philippe Brault

Notes d'intention

Au bras du lac est né du souvenir persistant d’une plage sauvage, où j’allais me baigner enfant, et derrière laquelle se cachait une crinque mystérieuse. L’eau sombre et profonde de ce bras du lac me repoussait et m’attirait à la fois. Le soleil perçait difficilement le couvert des arbres, qui étouffait les sons. C’était un endroit où tout pouvait arriver !

L’histoire de Claudia, 11 ans, impuissante face au monde des adultes, s’est également imposée comme un souvenir, et c’est ainsi que je l’ai traitée, mais sans figer l’intrigue à une époque précise. Je veux vous plonger dans vos propres souvenirs.

Pour accompagner la transformation du personnage et faire vivre l’acuité de l’adolescence en éveil, j’ai empreint le film de chaleur et de sensualité. Les sens captent paresseusement la lumière et la douce rugosité du sable. La langueur des adultes et les jeux innocents entre cousins sont enveloppés de sonorités aquatiques. Comme une journée à la plage.

Il y a eu peu de paroles dans le film et tout se passe selon le point de vue de l’enfant. Je l’ai voulu pour que l’histoire reste ouverte à la poésie et à l’interprétation. Je souhaite vous plonger dans une oeuvre sensorielle et énigmatique, qu’il reste des craques à remplir pour la personne qui la reçoit.

BIOGRAPHIE

Bachelière en cinéma, Caroline Mailloux réalise du documentaire avant d’aller vers la fiction. Ses premiers courts-métrages connaissent une belle carrière en festivals et à la télé. Son film La grange (Camera Oscura) remporte deux prix au Gala des Prix Prends ça court et est sélectionné pour Talent tout court à Cannes. Son film L’Âge des Vanités remporte le prix Spira/Vidéo Femmes à sa Première à Fantasia, 2021. Caroline développe aujourd’hui son 1er long-métrage, Véloroute movie (Camera Oscura).

FILMOGRAPHIE

Au bras du lac | 2022, 15 min.

L’Âge des vanités | 2021, 14 min.

La Grange | 2014, 19 min.

Cher Dieu | 2011, 21 min.

Motel Pluton | 2009, 17 min.

Cul-de-sac | 2004, 24 min.

Prends pas ça pour du cash | 2003, 24 min.

Bombe Urbaine | 2003, 23 min.

FESTIVALS ET RÉCOMPENSES

Québec en Court — Clermont-Ferrand, 2022

Festival REGARD, 2022

Gala Prends Ça Court!, 2022